L’ATELIER DU JEUDI 24 MAI 2018


De 10h30 à 12h, l’Atelier de Cédric recevra…


Clément Aubey

Créateur @ Le Bouquet


Ghislain Chantepie 

Responsable Nouveaux Médias  @ FIP

Ghislain Chantepie, diplômé du CFJ, occupait le poste de responsable des programmes et du numérique de Radio Campus France depuis 2008. En 2014, Il est nommé responsable des nouveaux médias de FIP au sein de Radio France.


Anthony Audebert 

Directeur marketing des labels (AllPoints, naïve et Animal 63) @ Believe


Eric Bureau

Journaliste

Eric Bureau est journaliste au Parisien/Aujourd’hui en France depuis 2000, reporter musique au service culture depuis octobre 2012

Éric Bureau a passé sa plus tendre jeunesse à animer des émissions musicales à Limoges, sur des radios libres, où il programmait aussi bien Motorhead que Jacques Brel.

Depuis ses premières piges au journal La Montagne, en 1993, jusqu’à son passage dans le quotidien Nord Littoral, à Calais, il a  toujours tenu une rubrique musicale.

Biberonné à Michel Delpech et Georges Brassens, éveillé par U2 et New Order, rebellé avec The Stooges et Guns’n’Roses, ouvert par Youn Sun Nah et Kanye West  : voilà un itinéraire idéal pour parler un jour de musique au Parisien, c’est-à-dire s’intéresser aussi bien à Vianney qu’au HellFest.


De 13h à 14h30, l’Atelier de Cédric recevra…


Jean-Marie Guilloux

Avocat dans le domaine de l’Entertainment

Depuis plus de dix ans, le Cabinet Jean-Marie GUILLOUX a développé une expertise reconnue et recherchée dans le domaine de l’Entertainment : Musique, Médias , Audiovisuel, Spectacle Vivant , pour lequel il dispose d’une compétence globale dépassant le cadre de la seule propriété intellectuelle, littéraire et artistique en la complétant par le droit social, le droit commercial et le droit des sociétés.


Marthe-Hélène Heraud 

Senior Creative Director/Music Supervisor @ www.marthelene.fr


Nicolas Van Dyck 

Freelance Management & PR


Mathilde Geoffroy

Responsable de l’événementiel @ La Gaîté Lyrique


De 15h à 16h30, l’Atelier de Cédric recevra…


Allen Bargfrede 

Music and media strategy @ Thought5


Suzy Guinot

Responsable Publicité & Marketing Digital @ Warner Music France


Dylan Guillou  

Label Manager @ Hé Ouais Mec Productions / Gérant @ Dylie Productions


Fernando Ladeiro-Marques 

Directeur @ Mama Event


 De 17h à 18h30, l’Atelier de Cédric recevra…


Olivier Delevingne 

Président @ UNAC


 Wally Badarou 

Musicien, producteur

Wally Badarou est un musicien français d’origine béninoise né à Paris le 22 Mars 1955. Il est à la fois joueur de claviers et synthétiseur, compositeur et producteur. Encore enfant il écoute du classique et des musiques de film gràce à son père médecin. Après le retour de la famille au Dahomey en 1962, Wally Badarou découvre les musiques populaires africaines et cubaines par la radio. Adolescent il joue de la mandoline, de la flute et du mélodica avant de commencer à prendre des cours de piano à Cotonou. De retour en France en 1971, aiguilloné par son frére bassiste et enthousiasmé par Stevie Wonder, il se met à travailler le piano et l’orgue dans des petits groupes pendant ses années de lycée. Etudiant en droit il se met au piano électrique et au synthé et découvre le travail des studios d’enregistrements à partir de 1976. Il réalise son premier disque avec Barclay pour des chansons influencées par Stevie Wonder et devient très vite un musicien de studio et un arrangeur très demandé (notamment par Miriam Makeba et Manu Dibango). En 1980 il fait la connaissance du producteur d’Island Chris Blackwell à l’occasion d’un enregistrement pour Grace Jones aux Bahamas, ce qui lui permet l’année suivante de participer à la musique du film reggae Countryman pour Island en vis à vis avec Bob Marley et d’intégrer l’orchestre de studio Compass Point All Stars aux côtés, entre autres, des jamaicains Sly and Robbie. Dans les années 80 Wally Badarou collabore à de nombreux disques reggae (Black Uhuru, Jimmy Cliff, Gregory Isaacs) et pop (Joe Cocker, Mick Jagger, Robert Palmer et Marianne Faithfull. Il collabore ensuite plus étroitement avec le groupe Level 42 à Londres et produit des albums de musique africaine (Fela, Salif Keita, Wasis Diop) et world (Trilok Gurtu, Carlinhos Brown). En 1989 il est le directeur musical de la parade du bicentenaire de la révolution réalisée par Jean Paul Goude. En 1997 il participe à la naissance des Kora Awards, trophées de la musique africaine.

Dans les années 2000 Wally Badarou poursuit ses recherches en studio tout en travaillant aussi pour le théatre. A partir de 2009 il diffuse et vend sa musique directement depuis son propre site.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *